AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Inscriptions closes jusqu'à nouvel ordre

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Célébrité : Yoo Chun (JYJ)
Sorcier de sang Loup par éducation
Sung Yoo Min
MessageSujet: Sorcier • Sung Yoo Min Mar 5 Mai - 0:55

Sung Yoo Min

NOM ⎡ Sung ⎦
PRÉNOM ⎡ Yoo Min ⎦

NÉ(E) LE ⎡ 04/06 ⎦
ÂGE ⎡ 28 ans ⎦
LIEU DE NAISSANCE ⎡ Busan ⎦

SEXE ⎡ masculin ⎦
SEXUALITÉ ⎡ bi ⎦

AIME ⎡ la musique, les dramas, le sport, la pluie ⎦
DÉTESTE ⎡ le vent, les chaleurs trop importantes, voir la mort des gens, ne rien comprendre sur une situation ou document, ne pas avoir de bonbons à la menthe sous la main quand il est stressé ⎦

_________


BOULOT ⎡ Directeur de la pharmacie d'Overdose ⎦

AMBITION(S) FUTURE(S) ⎡ Créer une barrière efficace pour éviter d'entrevoir le futur des autres. Espérer avoir une relation un jour et accepter qu'on le touche. ⎦

PASSIONS ⎡ travailler la sorcellerie et créer des élixirs. Apprendre de nouvelles choses concernant la pharmacie des sorciers, soit, des recettes anciennes gardées dans les vieilles bibliothèques oubliées des Sungs ⎦
Quel est ton héritage ?
C'est anneau qu'il porte autour de son cou grâce à une chaîne en argent. Il lui vient de sa grand-mère décédée. Il lui permet d'avoir un sommeil réparateur, même lorsqu'il ne dort que très peu. Cela lui permet de tenir un minimum la journée. S'il n'avait pas ça, il serait certainement dans un hôpital à mourir de fatigue sans pouvoir faire quoi que ce soit.

Qu'est-ce qui te rend si unique ?
Prémonition/vision future. Au simple toucher de peau contre peau, il peut aisément voir votre futur. Il évite de ce fait les contacts physiques avec les gens qu'il ne connaît pas, et même son entourage. Ses prémonitions aléatoires l'empêchent souvent de dormir, ce qui le rend assez solitaire et sombre.

Où se trouve le tatouage qui te lie à ton clan et qu'est-ce qu'il représente ?
Le tatouage typique du clan des Sungs, situé dans le creux de son avant-bras et de son bras.

Quel âge as-tu vraiment ? ⎡ 35 ans ⎦

Physique & Caractère



TAILLE : ⎡ 1m80 ⎦
POIDS : ⎡ 64kg ⎦
CORPULENCE : ⎡ musclée sans pour autant être dessinée ⎦
COULEUR PEAU : ⎡ légèrement bronzée ⎦
COULEUR CHEVEUX : ⎡ ébène ⎦
COULEUR YEUX : ⎡ marrons, noirs ou foncés, tout dépend le point de vue ⎦
STYLE VESTIMENTAIRE : ⎡ dépendant de son humeur ⎦
SIGNE(S) PARTICULIER(S) : ⎡ aucun de vraiment remarquable, à part les cicatrices sur son visage peut-être ⎦

En toute modestie, les goûts et les couleurs ne s'expliquent pas. Votre ami peut très bien aimer une actrice que vous ne pourrez pas du tout comparer à celle que vous préférez car vous ne la trouverez pas assez bonne pour être dans vos choix. Pour Yoo Min, c'est exactement la même chose. Soit, on l'aime et on en fait des éloges, soit on ne le supporte pas en peinture et les critiques fusent de votre bouche ou de vos pensées. C'est donc dans cet état d'esprit, que sa description physique sera faite. En toute modestie, même si, du point de vue de la narratrice, cela risque d'être compliqué. Ne lui en voulez pas.

Démarrons donc de la tête au pied, ordre logique. Malgré son poste à responsabilité et son professionnalisme, il ne sera pas surprenant de le voir changer de couleur de cheveux de temps en temps. Pas trop souvent non plus, car malgré la finesse de ses cheveux, ça reste une masse capillaire comme nous possédons tous. Il n'utilise pas particulièrement de produits chers pour l'entretien de ses mèches, on dit que les asiatiques possèdent des cheveux naturellement lisses et fins. Ce qui n'est pas faux, soit dit en passant. Il se plaint d'ailleurs parfois de ne pas avoir assez d'épaisseur et avance que rares sont les fois où il a des épis sur la tête, le matin en se réveillant. Comme s'il n'avait pas dormi, prenant le soin de ne pas trop se tourner dans son lit afin de garder ses mains sur sa tête pour laisser ses cheveux sans défauts. Ce n'est évidemment pas le cas car il a un sommeil agité.

Le plus souvent, on l'aperçoit avec sa couleur naturelle qui est le noir de jais (typique pour un asiatique), mais certaines fois, il les teint en auburn ou encore en châtain. Concernant leur coupe, elle ne change presque jamais. Une masse importante est reportée sur le devant, comme une frange mais le résultat n'est pas trop mal.

Son front est de taille moyenne bien qu'il le trouve un peu petit, et c'est peut-être pour cela que ses cheveux reviennent parfois sur ses yeux négligemment. Car il n'aime pas spécialement le montrer. Sous ce front qui ne lui plaît pas, se trouvent ses yeux. Expressifs, peut-être trop bridés, mais leur lueur ne laisse pas souvent indifférent. Ils sont d'une noirs profonds, telle une catastrophe naturelle dévastant tout sur son passage, il vous toisera comme si vous aviez quelque chose à cacher, mais ce ne sera pas bien méchant. Il peut voir votre futur rien qu'en vous effleurant après tout, et cela peut-être très perturbant, croyez-moi.

Il a un petit assez banal qui ne dérange en rien son visage à la peau douce. Épiderme qui n'est pas sans défauts, nous en avons tous. En s'approchant un peu plus, on peut aisément apercevoir des cicatrices assez importantes. Sur cela, il vaut mieux éviter les remarques. Ses lèvres ne sont que trop normalement tentatrices et charnues. Il arbore souvent un sourire en coin pour montrer sa joie ou un sentiment qui s'en rapproche. Bien sûr, il sait rire comme tout le monde mais sur son lieu de travail, partir dans un fou rire ne serait pas correct alors il se contente de montrer ce qu'il éprouve par un simple étirement de lèvres et des yeux rieurs. Passons les détails sur ses dents qui sont blanches et droites. Rien de bien extraordinaire.

Il n'a pas un corps spécialement musclé à bloc ou enrobé par la graisse, il est de nature fin et malgré le sport qu'il pratique de temps à autre, il ne parvient pas à développer ses muscles. Pourtant, il y en a et il faut qu'il fasse un effort pour les voir, ou le toucher pour les sentir. Ça devient presque pervers, dit comme ainsi.

Il n'a pas vraiment de style vestimentaire, il achète et met simplement ce qu'il aime. Il reste tout de même charismatique, dans un costume pour son rôle de Directeur, comme dans des vêtements du weekend, ou bien en jogging chez lui. Il faut dire que les fois où quelqu'un l'a vu en jogging se font rares.
TRAITS PSYCHOLOGIQUES : ⎡ actif, adroit, appliqué, attentif, calme, charismatique, digne de confiance, doux, galant, mature. Débordé, froid, impatient, jaloux, râleur, solitaire, têtu. ⎦

Actif
Yoo Min ne restera pas à ne rien faire si jamais une pile de documents s'étale sur son bureau. Durant les réunions de famille ou avec ses employés, il n'hésitera pas à donner un avis constructif et apporter ses idées afin de faire vivre la conversation. En effet, il prend son travail très à cœur et rien ne doit être laissé de côté, surtout dans une pharmacie.

Adroit
Il est très habile de ses mains et ses mouvements sont presque surnaturels parfois. Ses prémonitions inutiles apparaissent et prennent sûrement le dessus dans ce genre de situation mais il rattrapera avec agilité un stylo qui s'apprête à tomber d'une table ou d'un bureau, d'une tasse qui pourrait éclater sur le sol, salissant les tapis ou meubles alentours. Rien n'est laissé au hasard, tout comme dans son travail, qui est ordonné et très bien rangé.

Appliqué
Il ne finira pas son boulot parce qu'il faut le finir. Il lira avec attention tout ce qui est susceptible d'être important ou non, et retiendra le nécessaire afin de le ressortir en cas de besoin. Il connaît également quelques recettes d'élixirs importants et utiles par cœur, pour les avoir lues et relues en silence. N'est-il pas assez impliqué ? Il prend part à chacun des réunions de famille, notamment avec ses visions sur l'avenir. Il tente de changer les mauvaises choses en donnant des conseils.

Attentif
Il remarquera chaque détail qui change sur quelqu'un. Une marque dans votre cou qui n'apparaissait pas ici la veille, un changement de coiffure, de style vestimentaire. Les regards sont également importants pour lui. Il a un certain don à savoir quand une personne lui cache quelque chose, lui ment, ou tout simplement si elle est sincère. Et à en croire par son expérience passée, il est plutôt bon pour faire attention à ce qui l'entoure.

Calme
Peu importe la situation, il n'élèvera jamais la voix, même si le contexte l'exigerait. Un client mécontent ? Pour eux, c'est bien pire s'il reste calme et se tait, même s'il sait rester professionnel. Il n'est pas vraiment autoritaire ou strict, mais juste le minimum pour qu'on le respecte. Il est également dans cet état d'esprit tout au long de la journée, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente. Qu'il y ait une tempête ou une canicule. Il aimera recevoir également de bonnes ondes de ses employés, amis ou de simples clients. Il sera donc à l'écoute s'il sent que quelqu'un a un problème, pour ensuite travailler dans de bonnes conditions.

Charismatique
Il dégage du charisme. Même transpirant après une séance de sport, mouillé après une averse, en costume de travail, en survêtement, ou en tenue du « weekend », il aura cette énergie autour de lui qui ne passera malheureusement pas inaperçu auprès de sa famille ou collègues.

Digne de confiance
Il ne trahira jamais les personnes qu'il juge comme ses amis. Même ses ennemis, qui se font rares, il aura du mal à les poignarder dans le dos. Il écoutera sans broncher, conseillera si son expérience le lui permet et gardera tout ça pour lui dans un coin de sa tête et, ayant une assez bonne mémoire, il s'en souviendra et le ressortira uniquement en présence de la personne qui lui a raconter ses soucis. Même les plus intimes.

Doux
Dans ses gestes, ses paroles, et son calme doit certainement jouer là dessus. Il n'est vraiment plus quelqu'un de violent et tente même d'éradiquer toute trace de ce genre d'actes dans sa famille, préférant largement les discussions aux coups gratuits.

Galant
Il est encore capable de montrer que les hommes ne sont pas tous des faignants, égoïstes, trop ébloui par leur ego pour oublier la politesse et la galanterie. En présence de n'importe quelle personne, il tiendra une porte de voiture ou d'entrée … N'est-il pas plaisant de récolter un « merci » après un acte bienveillant ?

Mature
Il a tout de même dépassé la trentaine et il serait quand même étonnant vu son statut et son expérience qu'il ne soit pas doté d'un minimum de jugeote. Il est capable de prendre du recul sur une situation et ce doit être pour cette raison que ses conseils sont souvent très bons et recherchés. En ce qui concerne les autres, il est le premier à donner des conseils mais pour lui-même, il est un peu paumé en ce qui concerne les sentiments et l'amour.

Débordé
Son boulot ne lui laisse que peu de répit en semaine et il profite souvent du week-end pour faire un peu de sport et se détendre, loin de la populace.

Froid
Son ton peut-être doux mais son regard et sa voix ont une pointe de glace. En effet, ses yeux rieurs quand il sourit sont en fait, un véritable mur de glace qu'il est parfois difficile à déchiffrer. Il ne laisse rien paraître quand il s'agit de son boulot. Professionnel oui, mais on dit de lui qu'à cause de cette froideur, il paraît strict.

Impatient
Il est incapable de rester « en place » quand il attend quelque chose. Il ne le montrera que très rarement mais à l'intérieur de lui, il sera bouillonnant, comme une cocotte minute prête à exploser. Il est impatient et ce, pour n'importe quel sujet. En attente d'un bilan ? TOUT DE SUITE ! Une réponse à un mail ? VITE ! Un appel passé sans réponse ? CATASTROPHE !

Jaloux
Il ne l'est que peu de fois mais il découvrira ce sentiment lorsqu'il aura rencontré la personne qui fera battre son cœur.

Râleur
Il aime bien parler tout seul, en bougonnant comme un centenaire des choses parfois incompréhensibles ce qui va ou ne va pas. En général, quand il est seul dans son immense bureau, il se surprend à exprimer à haute voix ses pensées concernant divers dossiers mais il n'en a que faire. Il est souvent enfermé afin de pouvoir faire son travail dans le silence et râler en paix contre qui le veut bien.

Solitaire
Il n'est pas spécialement entouré d'amis et il n'a pas non plus le temps. Il a pris des habitudes de célibataire chez lui bien qu'il aime que ce soit rangé. Il ne se fait pas à manger correctement, souvent dehors dans des restaurants ou dans la demeure familiale. On le verra souvent seul mais une chose est sûre : il n'en souffre absolument pas.

Têtu
Assez borné sur ses idées, il n'admettra pas facilement la défaite s'il sait qu'il a raison. Et quand il a décidé de faire quelque chose, même si tout le monde lui certifie par A+B que c'est impossible, son entêtement le fera aller jusqu'au bout de ce qu'il veut. Dans ce cas, on ne sait pas si c'est une qualité ou un défaut, n'est-ce pas ? Mais essayez de le dissuader de quelque chose un jour, vous verrez.

Histoire

La passion d'un travail. Une vie démolie.

Elle ne pensait qu'à s'amuser et traîner ses fesses sur des scènes de bars fréquentés par des hommes en manque de féminité et de sexe. Elle se plaisait dans cette vie depuis que « lui » l'avait quittée, il n'était pas question d'aimer de nouveau et c'est ainsi qu'elle s'est trouvée cette vie afin d'échapper à ses souvenirs. L'adrénaline du sexe avec des inconnus l'avait changée, elle était devenue la petite étoile que tout le monde désirait la nuit. Pourquoi se contenter d'un seul homme quand d'autres payent pour l'avoir dans leur lit ? Il suffisait de claquer des doigts pour qu'on lui embrasse les mains et que l'argent se dépose dans ses sous vêtements. Elle vivait une vie de luxe avec tout ce qu'elle gagnait et dépensait tout ça en vêtements, maquillage, chaussures, tenues de scène … Mais jamais elle n'avait pensé à faire autre chose de son corps.

La vie n'est pas faite pour être parfaite. Après un amour perdu et presque oublié, un nouveau poids tomba sur ses épaules trop fières et sauvages : un mariage arrangé, et un bébé d'elle ne savait trop qui. Elle s'amusait toujours, ne prenant pas en compte qu'elle n'avait plus son cycle mensuel, elle en était même contente car elle pouvait se donner plus que d'habitude, mais certains signes ne trompent pas. Des nausées, des vomissements, son corps changeant de forme, son ventre s'arrondissant au fil des mois qui passaient. Trop tard pour enlever cette chose, elle fut contrainte de le garder et de stopper ses activités jusqu'à ce que ça sorte pour reprendre son travail, évitant les contacts avec son mari. Elle touchait son salaire, mais elle ne pouvait plus dépenser à tort et à travers, elle pensait tout de même à l'avenir de ce gamin qui n'avait rien demandé, qui n'était là que par sa faute. Elle se sentait coupable à l'idée de le mettre dans un orphelinat, même si les Sungs n'auraient jamais laissé faire une telle chose. Un Sorcier dans les mains des humains ? Hors de question. Elle ne s'imaginait pas le travail que ça allait lui demander de s'occuper d'un enfant mais décida de faire des efforts après sa naissance. Le père, lui, fuyait cette misérable vie, si bien qu'il finit par n'être là que pour loger.

L'accouchement de la chose. Un sentiment d'ennui s'installe.

Elle a souffert ce jour-là et elle avait pensé à se jeter du haut de son balcon mais préféra appelé sa mère sorcière pour lui venir en aide. Elle accourut de suite jusque chez la souffrante et la conduisit jusqu'à l'hôpital de la ville, lui administrant un élixir contre la douleur. Ce n'est donc pas un père qui vit le premier jour du bébé, mais une grand-mère, attendrie par son petit-fils fragile. Cette femme regretta immédiatement qu'il soit né du ventre de cette égoïste, bien qu'elle soit celle qui l'a mise au monde. Elle n'approuvait guère sa vie mais n'avait pas le choix. La vieille femme pensa alors qu'elle avait mal éduqué sa fille, alors que la plus jeune avait simplement disjoncté après la perte de son amour. La femme frivole faillit perdre la vie lorsqu'une complication survint, le bébé était bloqué et avec lui, une poche de sang venait de s'ouvrir dans les entrailles de la mère, qui hurlait de douleur, tournant peu à peu de l’œil, faible. Finalement, les deux purent être sauvés, et c'est ainsi que le petit Yoo Min poussa son premier cri, respira pour la toute première fois de sa vie, l'air des vivants.

La mère du petit garçon tentait de s'en occuper le plus possible dans les jours qui suivirent sa sortie de la maternité de Busan mais ce fut difficile pour elle. Elle avait pris trois ans de congé maternité mais elle s'ennuyait, était énervée de ne pas dormir assez, d'être réveillée quatre à cinq fois par nuit pour lui donner à manger, le changer ou le laver et de ne pas avoir un mari décent et présent. Elle s'ennuyait de toujours faire la même chose chaque jour pendant un an, mais surtout, elle voulait voir des hommes, reprendre ses activités arrêtées depuis trop longtemps car le sexe lui était presque vital pour se sentir aimée. Elle attendit que le petit fasse ses nuits correctement avant d'inviter de nombreux hommes mariés, célibataires ou veufs, peu importait l'âge, elle voulait s'amuser de nouveau. Elle était devenue mère trop jeune et elle n'en avait pas assez profiter. Cela dura encore longtemps, elle négligeait l'éducation de son unique enfant et demandait souvent à divers adolescents en manque d'argent de s'en occuper. La grand-mère de l'enfant apprit son comportement, contactée par une adolescente Sorcière envoyée exprès pour espionner leur vie. Elle fut profondément choquée du comportement de sa fille et malgré le fait qu'elle ait l'interdiction d'entrer dans la vie de sa descendance, elle prit contact avec elle. La grand-mère du petit Yoo Min avait un travail tout à fait respectable, dans une clinique pour les enfants à difficultés psychologiques. Suite à cela, il fut aisé de voir que le garçon s'enfermait dans un mutisme impénétrable et qu'il fallait donc qu'elle fasse quelque chose.

Le changement d'un mode de vie. Une nouvelle maman.

Cela arrangea les deux femmes de convenir à une garde « partagée ». Hyun Si, celle des clubs devait laisser Su Yeon, sa mère faire suivre au gamin, une thérapie afin qu'il n'ait aucune lacune dans son futur et qu'il grandisse comme tous les autres enfants. Su Yeon pouvait surveiller l'enfant dans son quotidien et l'autre pouvait s'amuser comme elle le voulait. Les 3 ans de Yoo Min arrivèrent rapidement et sa rentrée à la maternelle fut difficile. Dés le premier jour, il fut exclu par ses camarades car il ne parlait pas, et au lieu de pleurer comme le ferait un enfant normal, il se mettait à détruire les jouets des autres gosses. Su Yeon en fut immédiatement alertée et tenta de parler à sa fille, mais celle-ci ne voulait rien entendre. « Un arrangement est un arrangement » avait-elle répliqué à sa propre mère, parlant de son fils comme d'un vulgaire contrat.

Les années suivantes ne furent pas de tout repos pour la femme de la cinquantaine qui jonglait entre son travail, l'éducation du petit et son traitement. En effet, elle tentait de le faire s'exprimer par dessins mais chaque fois, des traits noirs en ressortait avec un monstre représentant sa véritable mère, ou d'autres scènes bien morbides. Su Yeon tentait de trouver des excuses pour la mauvaise mère qu'était Hyun Si, d'expliquer au petit que celle-ci n'avait pas une vie facile, bien que l'aînée n'en pensait pas un mot, rendant la situation bien plus compliquée qu'elle n'en avait l'air. Il était bon pour l'écriture à l'école, comprenant aisément ce qu'on lui disait et semblait intelligent. Mais il était renfermé, ne se mêlant à personne, sujet à des crises durant lesquelles il détruisait tout ce qu'il avait sous la main.

L'adolescence arrive bien vite. Une violence insoupçonnée.

Après des années d'efforts, Su Yeon parvint à le faire parler et s'exprimer correctement, rattrapant son retard avec rapidité et développant même des traits presque surnaturels. Ce ne fut qu'à ses 12 ans que sa nouvelle mère apprit qu'il n'était pas tout à fait comme les autres, sujet à de violents cauchemars et tremblements en pleine journée. Désagréable, du à la fatigue de ses nuits courtes et agitées, Yoo Min raconta à sa grand-mère ce qu'il voyait la nuit et lors de ses transes. La réaction de Su Yeon fut immédiate : son don n'allait pas être facile à gérer, ou même à bloquer. Et elle sut d'avance qu'il serait d'une importance capitale pour les Sungs dans le futur.

Ce fut une étonnante surprise mais très vite, elle put s'apercevoir que cela jouait considérablement sur les humeurs du petit garçon. Jusqu'à ce qu'il se mette à être violent à l'école, tapant qui il voulait sans s'occuper des représailles de la Direction des établissements. Il fut renvoyé plusieurs fois des collèges dans lesquels il allait, et sous le coup de la colère, frappa même ses professeurs, et d'autres adultes dont il n'avait absolument pas peur. Il se sentait las de sa vie et de ses courtes nuits, mais c'était dans celles-ci qu'il puisait sa sauvagerie et sa violence. Il savait que c'était mal mais s'en fichait, ne voulant qu'extérioriser sa colère et sa haine envers tout le monde. Inconsciemment, il voulait faire payer à sa mère biologique de l'avoir laissé seul pendant tout ce temps et d'être indifférente à son état. De tels sentiments négatifs envahissaient son cœur et rien ne semblait le raisonner.

La mort est si proche. Un calme plat.

La situation échappa à Su Yeon, tout autant qu'à Yoo Min. Elle qui était si forte, si bienveillante, comment était-ce possible ? Elle dut partir dans une clinique pour qu'on tente de soigner la saloperie qui pourrissait son cerveau. Cette chose qui lui faisait oublier tout, cette connerie appelée Alzheimer. Yoo Min, âgé de presque dix-huit ans, décida alors de retourner aux sources, de rejoindre la demeure familiale principale à Overdose, une île importante à l'est de la Corée du Sud. Une meilleure technologie qu'à Busan était disponible dans leur hôpital et dans un cas comme celui-ci, Yoo Mon voulait se débarrasser du mal de sa grand-mère plutôt que de vivre avec le temps qu'il lui restait. Sa mère biologique, Hyun Si ? « Tu peux crever » lui avait-il dit avant qu'il ne prenne la réelle décision de monter dans l'avion pour une ère nouvelle. Arrivés à bon port, il se déchargèrent dans un petit appartement du centre ville tandis que Su Yeon devait rejoindre au plus vite une chambre de l'établissement hospitalier. Ils ne traînèrent pas et dans la journée, elle reçut immédiatement un traitement de sorciers.

Il entra à l'université afin de suivre des études de médecine, mais s'arrêta après deux ans et demi. Lorsque la tragédie emporta ses efforts et sa motivation, il se laissa tomber dans un gouffre sans fin. Elle était partie, sans lui dire « au revoir », sans le prévenir que c'était bientôt la fin pour elle alors que, même les médecins savaient combien de temps il lui restait à vivre des semaines avant. Il lui en voulait, oh oui, il n'était pas du tout d'accord avec son choix de l'écarter de la maladie, mais qu'aurait-il fait s'il l'avait su ? Qu'aurait-il pu faire de plus que déprimer et pleurer sur le sort de sa grand-mère adorée ? S'il devait en vouloir à quelqu'un, c'était à lui-même et à personne d'autre.

Il s'enferma dans leur appartement, tel un chat mort, il resta des jours et des jours, allongé sur le lit de Su Yeon, sans manger, ni boire. Plus les jours passaient et plus il se sentait partir. La faucheuse ne devait pas être loin, à attendre qu'il ferme les yeux pour de bon, qu'il abandonne tout signe de vie. Puis une lumière blanche envahit son cerveau et il s'endormit. Mais quand il ouvrit les yeux de nouveau, il ne fut ni au Paradis, ni en Enfer. Des visions envahirent avec férocité son crâne, le faisant se tordre de douleur tant elles étaient intenses. Il se réveilla quelques jours plus tard, avec la nette impression que quelque chose de mauvais allait tomber sur les Sungs. Il devait en savoir plus. Bien plus que ce que lui avait raconté sa grand-mère.

L'élévation du jeune adulte. Un élément important pour la sorcellerie.

Chaque jour, il travailla sans relâche afin d'avoir son diplôme et fut dans les premiers de la liste à l'avoir. Après un baccalauréat littéraire passé à Busan, il rejoignit de nouveau l'université d'Overdose afin de se spécialiser dans la pharmacie, ayant déjà quelques notions de la médecine grâce aux deux ans de formation qui ont précédé le décès de sa Su Yeon adorée. Il enchaînait les cours, les révisions, les examens et les réussissait avec brio. Il donnait des cours chez des étudiants qui avaient des difficultés et aidaient quelques lycéens en leur fournissant des astuces pratiques pour se souvenir de telle ou telle chose sur un bouquin, un commentaire, ou bien encore une dissertation. Avec tout ceci, il mit de l'argent de côté afin de financer son permis de conduire qu'il n'avait pas encore eu le loisir de se permettre. Il avait rendu l'appartement de sa grand-mère non sans ressentir une profonde tristesse, afin d'en prendre un plus petit et moins cher, pour économiser plus.

Ce n'est qu'après ses études qu'il communiqua à son cousin, Hee Jung, son envie de travailler dans la pharmacie familiale. Il s'était longuement renseigné dessus et quelques parties de l'endroit était encore à améliorée, ce qui plu visiblement au chef des Sungs, qui lui accorda le droit de bosser avec le personnel déjà présent. Yoo Min est connu de tous les Sungs de par son pouvoir. Il est un peu l'Oracle, celui qui connaît l'avenir de tout le monde, gardant le silence sur les plus grands secrets des Sungs découverts dans ses visions. Autant les Muns avaient leur tort, mais les Sungs portaient de plus lourds fardeaux concernant le conflit entre les deux plus grandes races de ce monde. Bien que les Humains ne sachent rien sur leur existence, il y avait une partie du futur qui ne mentait pas sur le fait qu'ils sauraient et qu'ils devraient choisir un camp. Il savait aussi que d'autres choses allaient se produire, mais plus le temps passe, et moins ses visions sont cohérentes. Si avant, il lui était possible de créer une chronologie exacte sur les faits qu'il voit dans ses prémonitions, aujourd'hui, tout est confus et dénué de sens.


Derrière l'écran

DC de Chan Yeol o/ Après Cheong Su ! kkk ~




Sung Yoo Min

Revenir en haut Aller en bas
http://overdose.forum-gratuit.net/t111-sorcier-o-lee-cheong-su
AuteurMessage
avatar
Célébrité : Park Jung Soo / Leeteuk (Super Junior)
Etude, emploi : Directeur de l'hôpital d'Overdose
Sung Hee Jung
MessageSujet: Re: Sorcier • Sung Yoo Min Ven 8 Mai - 16:29
Cheong Su sait transformer en Yoo Min D:
Mébon j'ai pas besoin de dire rebienvenue ap^rès tout c'est ton forum xD


Revenir en haut Aller en bas

Sorcier • Sung Yoo Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Casque du Roi sorcier
» Roi sorcier plu puissant
» Roi Sorcier sur Ombre Aîlée.
» Lendar Elendïl [Sorcier]
» Rafaël Eärendil [Protecteur de Scalim & Sorcier de l'eau]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overdose :: Gonna help you :: Univers du personnage :: Présentation :: Admis-